LIVRAISON RAPIDE EN FRANCE ET À L'INTERNATIONAL. DRAGÉES ET CHOCOLATS POUR VOS ÉVÉNEMENTS MARIAGE, BAPTÊME, COMMUNION...

Fermer

La principale différence entre le marron glacé et le marron confit réside dans le glaçage à base de sucre qui est appliqué sur le marron glacé au cours des cuissons successives. Le marron confit est simplement cuit dans un sirop de sucre, sans être ensuite glacé. Cela donne au marron glacé son aspect brillant et son goût sucré supplémentaire. Le marron confit a une texture plus tendre et un goût plus subtil, tandis que le marron glacé a une texture légèrement croquante et un goût plus prononcé en raison du glaçage sucré.

Comment reconnaître visuellement un marron glacé d’un marron confit ?

Reconnaître visuellement un marron glacé d’un marron confit est assez simple. En effet, un marron confit est d’une apparence plus mate et plus terne en raison de l’absence de glaçage. En revanche, un marron glacé porte bien son nom : un glaçage brillant et sucré recouvre sa surface, lui donnant une apparence plus attrayante. La texture peut également faire la différence, le marron confit étant plus tendre tandis que le marron glacé est doté d’une croûte sucrée légèrement, ce qui en fait une confiserie plus festive. Pour toutes ces raisons, un marron glacé est donc bien la friandise gourmande de Noël.

Comment reconnaître gustativement un marron glacé d’un marron confit ?

Gustativement, un marron glacé aura une saveur sucrée plus prononcée en raison de son glaçage qui lui procure une suavité et une douceur supplémentaire. Ce glaçage au sucre, qui permet au marron de ne pas se dessécher et de conserver plus longtemps ses arômes, participe également à la personnalité de cette confiserie médiévale d’origine ardéchoise. Un marron glacé est donc plus croquant en bouche qu’un marron confit. 

En gastronomie, que choisir ? Marron glacé ou marron confit ?

Le choix entre marron glacé et marron confit, dans le cadre de la préparation d’un plat ou d’un menu de fêtes, dépend des préférences personnelles et de l’utilisation que l’on souhaite en faire en cuisine. Le marron glacé est souvent privilégié comme ingrédient dans la pâtisserie haut de gamme et les desserts raffinés. Son glaçage sucré et sa texture légèrement croquante en font un ingrédient idéal pour ajouter une touche de sophistication aux recettes. Le marron confit, quant à lui, est plus apprécié pour son goût subtil et sa texture tendre. Il peut être utilisé dans une variété de plats sucrés ou salés, comme les salades, les garnitures de viande ou les accompagnements de desserts. 

  • Idée recette avec du marron glacé : que diriez-vous de proposer à vos convives, en lieu et place de la sempiternelle bûche de Noël, un dessert mêlant la pomme et la châtaigne confite ? Il suffit pour cela de couper des morceaux de pommes, de les faire revenir dans un jus sucré et vanillé et de déposer l’ensemble sur un lit de sablé au beurre. Une fois refroidi, vous placez sur la couche de pomme un marron glacé à servir froid.

  • Idée recette avec du marron confit : si vous savez préparer des terrines forestières, incorporez donc à votre préparation un ou deux marrons confits. L’accord salé sucré révèle des arômes nouveaux et une douceur exquise. À déguster avec un vin blanc légèrement sucré et avec modération.